Qu’est ce que la volée d’un escalier ?

Architecturalement parlant, un escalier est composé de nombreux éléments qui disposent chacun leur propre rôle. Parmi les composants indispensables se trouve la volée. Ce terme vous semble nouveau ? En quoi cela consiste ? Quelle est sa fonction ? Quels sont ses différents types ? Sur ce présent article, tour d’horizon sur la volée d’un escalier.

Volée d’escalier, vous connaissez ?

Une volée d’escalier s’agit d’une série continue de marches se trouvant entre 2 paliers consécutifs. Elle est comprend également le ¼ ou le ½ tournant de marches rayonnantes. Il est à savoir que la marche est la partie horizontale sur laquelle on met les pieds lorsqu’on monte ou descend. Il est important de savoir que les marches sont nommées balancées ou dansantes pour un escalier à quart tournant. Par contre, celles-ci sont rayonnantes pour les modèles à vis.

Quels sont les différents types de volée d’escalier ?

Il est à savoir qu’une volée d’escalier se décline en 2 grandes catégories : le type monobloc et le non-monobloc. Ces 2 types se diffèrent selon la présence ou non d’un support au niveau des marches. Aussi, cette différence se trouve également sur l’absence ou non d’un support sur chaque contremarche qui s’agit de la partie verticale faisant le lien entre 2 marches.

Il est à savoir que le style de jointure d’une volée et un palier est défini par la connexion entre la marche et la contremarche. 2 types de liaisons existent qui sont soit par encoche soit en coupe droite. Voilà pourquoi l’escalier droit reste le type le plus facile à fabriquer. Celui-ci ne dispose qu’une seule volée.

Combien de marches est l’idéal pour une volée ?

Pour éviter toute fatiguer en montant l’escalier, le nombre de marches pour une volée doit être bien étudié. Il est en effet idéal de ne pas avoir trop de marches. Pourtant, sachez que le nombre de ces dernières varie en fonction de leur hauteur ainsi que les règles spécifiques à chaque type de bâtiment.

L’idéal est d’avoir de nombre de marches se trouvant entre 12 à 15. Cela varie également selon l’épaisseur de la paillasse de votre escalier. Si vous trouvez dans un bâtiment privé, une volée doit contenir au maximum 25 marches. Sachez que ce type d’habitation dispose d’un escalier de secours. Par contre, pour les résidences ou établissements publics, chaque volée ne doit contenir qu’au maximum 21 marches. Quant aux escaliers de secours de ces habitations, 17 marches par volée suffisent. Il est important de savoir que la hauteur de marche d’une volée d’escalier doit se trouver en dessous de 160 mm afin d’éviter toute chute en descendant ou fatigue en montant.

Certes, vous savez désormais en quoi consiste la volée d’escalier. Les lexiques d’escalier sont souvent complexes. Il est donc préférable de demander conseil à un professionnel en la matière.