comment construire un escalier en pierre

Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’une maison, l’installation d’un escalier est une idée pratique pour simplifier la circulation dans un logement ou encore pour donner plus de style à l’ensemble d’une résidence. Un escalier peut être structuré par différents matériaux. Pour un escalier en pierre, voici les étapes à suivre pour sa réalisation.

Les dimensions de l’escalier

Avant d’aller plus loin dans la construction d’un escalier en pierre, il est essentiel de définir à l’avance les dimensions de l’escalier. Pour que les marches possèdent les mêmes dimensions, il faut que la hauteur de chaque marche soit comprise entre 12 et 18 cm. Le giron doit avoir un minimum de 30 cm et plus de confort durant l’usage de l’escalier, il y a une formule qu’il faut suivre à la lettre dont 2 hauteurs + 1 giron correspond à un pas de foulée (60 à65 cm). Pour déterminer le nombre de marches de votre escalier en pierre, il faut faire le calcul à partir de la hauteur à gravir. Ce calcul se fait avec la division de la hauteur de l’escalier par celles des marches en choisissant un bon compromis entre la hauteur et la profondeur des marches ainsi que la hauteur à gravir. Pour la largeur de l’escalier, il faut prévoir une largeur minimale de 60 cm et pour simplifier le passage de 2 personnes, une largeur de 110 cm (au moins) est préférable.

L’escalier avec des blocs de pierre

Pour la réalisation d’un escalier avec des blocs de pierre, il faut d’abord former la marche du bas en déposant un lit de sable sur 5 à 10 cm. Ensuite, il faut niveler le lit de sable avec un râteau pour faciliter la pose du premier bloc de pierre sur l’assise de la première marche de l’escalier en pierre. Pour l’installation des autres marches, il est important de combler l’assise qui se situe à l’arrière du premier bloc de pierre avec du sable. Puis, vous pouvez poser le second bloc tout en laissant un espace de 3 cm entre chaque bloc. Pour que l’installation tienne en place, vous devez sceller les joints entre les blocs de toutes les marches avec du mortier.

L’escalier avec des dalles ou des pierres plates

Dans le cas où vous utilisez des pierres plates ou des dalles, l’emplacement de contremarches est indispensable. Pour cela, il faut former la première assise qui va servir à poser la première contremarche. Après, il faut remplir l’assise avec du béton et pour que l’installation puisse tenir, il est nécessaire de laisser sécher la première installation durant 24 heures. Pour la formation des marches, la première contremarche doit être positionnée sur l’assise en béton installé 24 heures avant. Sur le tout-venant, placez un lit de mortier d’une épaisseur de 3 cm et il faut aussi couvrir la contremarche de mortier. La pierre plate va ensuite se placer sur le lit de mortier et veillez à recouvrir complètement la contremarche pour qu’il n’y ait pas d’infiltrations. Répétez cette opération le long de l’escalier en pierre.