Escalier avant ou après parquet

Lors de l’accomplissement d’un projet de construction, savoir respecter chaque étape est primordial pour avoir un résultat final parfait. Que ce soit pour un projet résidentiel, commercial ou industriel, tout le déroulement des travaux suit le même parcours. Ici, nous allons nous intéresser aux étapes correspondant à la pose de l’escalier et du revêtement du sol. Puisqu’il s’agit de tâche très technique, un savoir-faire assez élevé est requis afin que l’installation de l’un n’abime pas l’autre. Il faut donc bien déterminer si c’est l’escalier qui se place en premier avant le parquet ou vis versa.

À retenir

Dans le cas d’une maison qui a un étage, la pose de l’escalier doit être effectuée en premier. Respecter cette condition est impératif parce que son installation risque d’abimer le parquet si toutefois c’est ce dernier qui sera placé premièrement. Pour avoir un résultat satisfaisant, il est conseillé de mettre le travail sous la responsabilité d’un artisan. Le parqueteur est le mot qui désigne l’ouvrier qui se charge de poser le parquet sur un sol. Et vous devez en avoir un à votre disposition lors des travaux. Par contre, si vous avez de l’expérience dans le domaine de l’aménagement intérieur, pourquoi ne pas se mettre tout de suite au travail ? Plus tard, il se pourrait que vous ayez envie de changer le revêtement de votre sol. C’est justement la raison pour laquelle il faut choisir un parquet flottant. Celui-ci n’est pas fixé au sol, donc il est parfaitement adapté à la rénovation parce que comme il est flottant, il est facilement détachable. Par ailleurs, mettre le parquet avant l’escalier signifie que l’escalier sera fixé sur le parquet et celui-ci ne serait plus flottant. Or, cela risque d’engendrer des gonflements du côté ou de l’autre. Donc, vous serez obligé de tout désinstaller. Du coup, nous suggérons qu’aménager l’escalier en premier lieu est le plus préférable. Et c’est également la recommandation des bricoleurs expérimentés.

Installation du parquet autour de l’escalier

En général, le sens de la pose du parquet devrait être synchronisé avec le sens de la source de la lumière dans la pièce. Il doit donc être perpendiculaire à la fenêtre. Avant de commencer, vous devez disposer de tous les outils nécessaires pour la pose et bien choisir la couleur du parquet afin qu’il se marie bien à la couleur des murs. Pour le démarrage du travail, il faut se ranger du côté de l’escalier. Vous devez toujours commencer au niveau de l’escalier pour simplifier la suite du travail. Puis mettre une ligne de parquet pour s’assurer que la pose soit bien effectuée. Et ensuite, par rapport à cette ligne, il faut faire une découpe autour de l’escalier jusqu’au fond et au large du coté du mur opposé. Entourer le pied de l’escalier par le parquet sans le toucher. Laisser un espace d’environ 2 mm entre le bord de l’escalier et le parquet. Il ne reste plus que de revêtir le reste du sol en se référant toujours au placement du parquet déjà posé.