comment faire un escalier flottant

Il existe un large modèle d’escaliers parmi lesquelles figure l’escalier flottant. C’est un équipement riche en architecture. Loin d’être un simple escalier, celui-ci joue un rôle majeur dans la décoration de votre intérieur. Il faut juste que vous choisissiez le matériau et la finition en adéquation avec votre style déco. Dans cet article, nous allons découvrir tous les secrets de cet équipement. Qu’est-ce qu’un escalier flottant ? Comment faire un escalier flottant ? Etc.

Qu’est-ce qu’on entend par escalier flottant ?

Appelé également escalier suspendu, un escalier flottant porte bien son nom. On l’appelle ainsi puisqu’elle est comme suspendue dans le vide. En effet, le pilier qui supporte l’escalier est quasiment invisible. Vous ne trouverez que les marches, celles-ci sont ancrées dans le mur à l’aide des goujons en acier. Ces derniers sont ensuite glissés dans les coussinets à isolation acoustique en caoutchouc afin d’amortir les pas. Il n’y a pas de contremarches. Ses marches sont suspendues de l’autre côté via des balustres qui sont fixés à leur tour à la main courante.

L’escalier flottant peut être industriel ou sur mesure. Le premier que vous trouverez dans les magasins est moins onéreux que le « sur mesure ». Cependant, il est proposé à des largeurs et hauteurs fixes qui risquent de ne pas s’adapter à votre intérieur ni à vos attentes. Si vous souhaitez avoir un escalier flottant en accord avec votre style déco, le mieux serait d’opter pour un sur mesure.

Un escalier suspendu permet de mettre en valeur la pièce où il se trouve. Il donne un effet de légèreté et de gaieté à votre pièce. Il est également facile à entretenir puisqu’il ne dispose pas d’angles difficiles à atteindre.

Comment faire un escalier flottant ?

Assurez-vous que votre mur est assez solide pour supporter votre escalier suspendu. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la construction de votre escalier flottant. Néanmoins, voici en gros comme faire un escalier flottant. Commencez par le ferraillage. Pensez à laisser sortir des fers horizontalement. Coupez les fers par exemple à 50 cm, car les fers très longs vous gênent lors de la projection. Ensuite, rallongez les fers après le premier bétonnage au mur de votre maison.

Faites le bétonnage des marches d’escalier. Vous pouvez faire un coffrage en bois. Pour 10 marches en bois, il vous faut 10 coffrages en bois. Puis, coulez le béton dans le coffrage. Mais avant tout, pensez à huiler les coffrages de l’intérieur pour que le démoulage soit facile. Fixé directement au mur, votre escalier semble suspendu dans le vide. Les marches paraissent flotter dans l’air et l’escalier n’aura pas de rambarde. A noter que vous pouvez opter pour un escalier sur-mesure.