comment mettre en marche forcée chauffe eau

Généralement, un foyer s’impose déjà une routine, concernant la consommation d’eau chaude journalière. Il se peut, cependant, que celle-ci doit être momentanément suspendue, pour offrir un meilleur confort à tous.

La marche forcée, un principe simple et pratique

Tout le monde le sait, un chauffe-eau électrique, imposé à la tarification heure creuse/heure pleine, permet de faire d’importante économie d’énergie. Ainsi géré, l’appareil ne chauffe de l’eau que la nuit, au moment où l’électricité coûte moins cher. En fonction du volume du dispositif, cette opération permet de répondre aux besoins d’un foyer. Il peut toutefois arriver qu’on ait soudainement une demande plus considérable en eau chaude. On doit alors avoir recours à la marche forcée de l’équipement. Le processus consiste à « obliger » la mise en route de l’appareil ; ceci afin que le chauffe-eau produise de l’eau chaude plus rapidement. En effet, en tournant normalement, l’appareil chauffe le liquide stocké dans la cuve après 6 heures de marche environ. Grâce à l’option, la production prend 2 heures, et il sera possible d’avoir de l’eau chaude en heure pleine. Attention, cet actionnement forcé ne peut avoir lieu que s’il y a un contacteur, et que l’appareil est soumis à la double tarification d’EDF précitée. C’est cet élément qui active le chauffe-eau, seulement, en heure creuse.

Pourquoi activer la marche forcée d’un chauffe-eau ?

On ne peut pas soumettre indéfiniment son chauffe-eau à la marche forcée. En effet, comme son nom le laisse entendre, ce n’est pas un état de marche normal, et l’appareil ne supportera pas son activation permanente. Par conséquent, l’option n’est à choisir que lorsqu’on a un besoin d’eau chaude important, de manière ponctuelle. Cela peut arriver, par exemple, lorsqu’on reçoit des amis ou de la famille le week-end. Le processus permet de ne pas se retrouver à court d’eau chaude. La marche forcée sera à activer, seulement, lorsqu’on est sûr qu’un individu va prendre son bain. Il faut bien retenir que la chauffe prend 2 heures et qu’elle a lieu en heure pleine. Cela signifie que l’appareil va consommer plus que d’habitude, et que l’impact sur la facture sera plus conséquent. Bien sûr, en marche forcée, le thermostat continuera de jouer son rôle, en arrêtant l’appareil une fois la température voulue atteinte. Néanmoins, le chauffe-eau doit être remis sur sa position normale, après. Si l’on ne reçoit pas de convives souvent, et que l’on a pourtant recours à la marche forcée tous les jours, il faut absolument envisager de changer la capacité de son chauffe-eau. Soit elle est insuffisante pour l’ensemble du foyer, soit le thermostat n’est plus fonctionnel.

Activer la marche forcée

Tout se passe au niveau du tableau électrique. Normalement, le contacteur du chauffe-eau, parfois appelé fusible, présente 3 positions différentes, il suffira de le mettre au bon niveau:

  • 0 soit le mode éteint : elle signale que l’appareil est déconnecté. Cet échelon est à préconiser lorsqu’on prévoit de ne pas utiliser le dispositif plus de 3 jours, ou si on prévoit des travaux de maintenance
  • Auto : elle enclenche automatiquement le cumulus uniquement en heure creuse
  • I : C’est la position à adopter pour activer la mise en marche forcée.